10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 16:30
FLEUR SAUVAGE

FLEUR SAUVAGE

Dans un pub, au centre de la ville éternelle,

Travaillait une fille triste et belle.

Dans son cas, la nature avait fait des prouesses,

L'ayant conçue pour être reine ou princesse.

Le facétieux sort en décida autrement ;

Elle ne connut qu'adversité et dénuement.

Les joyaux éveillent toujours les convoitises,

Et à leur vue, tous les appétit s'aiguisent.

Elle ne connut du grand amour que le pluriel,

Elle qui esprait n'en connaître qu'un mais réel.

Bien jeune, elle perdit toutes ses illusions

Sur les hommes, et baigna dans la confusion.

L'âge mûr la rattrapa avant la trentaine ;

Elle devint inaccessible et lointaine.

La belle et intelligente orchidée,

S'enferma derrière un sourire blindé,

Que l'on ne pouvait percevoir que sur ses traits,

Car ses longs cils gardaient son beau regard cloîtré.

Mais la mélancolie de son charme discret,

Poussait chacun à vouloir percer son secret.

Les années passaient et, maintenus en haleine,

Les fidèles noyaient dans les verres leurs peines.

Certains virent ainsi leurs flammes s'éteindre,

Avant qu'une de leurs flèches n'ait pu l'atteindre.

D'autres, de clins d’œils en soupirs mélancoliques,

Au fil des apéros, devinrent alcooliques.

Pendant ce temps là, elle continue, impassible,

A régner sur les cœurs de ces enfants terribles.

Ayant bien observé cette fleur, je me dis

Qu'elle prend sa revanche sur ces enfants maudits.

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens