16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 14:42
LES LARMES DE LA MÉMOIRE.

Aujourd'hui j'ai essuyé tes larmes,

A l'issue d'une fête paillarde,

Tes hoquets couvraient tout le vacarme,

Et les rires de l'amitié bavarde.


On a bien ri, avant le mot de trop ;

Celui d'un sot saoul qui fait de l'esprit,

Au dépens de ceux qui ont le cœur gros,

Pour avoir perdu l'amour de leur vie.


Cette fois-ci ce fut le souvenir

De l'inoubliable amour disparu,

Qui, à la fin de la fête vint couvrir

De mélancolie notre coin de rue...


Le souvenir d'un bonheur intense,

Dont tu ne t'es pas encore relevé :

C'est histoire d'un amour qui commence,

Puis t'arrache le cœur sans t'achever.


Il nous fallut du temps, de l'amitié,

Pour sortir de l'abîme ton humeur ;

Après ton largage, sans aucune pitié,

Par une nymphe qui n'avait pas de cœur.


Te revoilà la proie d'un grand chagrin,

De ceux qu'on pêche au fil des verres ;

Tu as commencé la fête serein,

Tu rentres, le moral plus bas que terre.


Tu fends nos cœurs, mais c'est bon de pleurer ;

Les larmes rincent les plaies de l'âme,

Demain, tu n'auras plus qu'à l'essorer

Puis chercher l'oubli chez d'autres femmes.


Le chagrin ne tue personne ; l'important

C'est de pouvoir garder le goût d'aimer ;

Car tant qu'on est en vie et bien portant,

L'espoir fait qu'on n'abandonne jamais !

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Cathy 18/05/2015 14:27

Ce poème me fait penser à la chanson de Jacques BREL : "Pleure pas Jeff, t'es pas tout seul"...
Qu'il est bon d'être réconforté pour ne pas sombrer et remonter la pente.
Très touchant, Cher Larbi.
Bisous,
Cathy.

ÔvÔ lili ÔvÔ 17/05/2015 09:04

Il faut garder le goût d'aimer sinon la vie ne vaut d'être vécue
bisous bisous

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens