7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 14:59
LES CHOSES  DE LA VIE

Aujourd'hui, je n'ai plus mal à la hanche.

Avec mon voisin, cette vieille branche,

Nous irons faire un tour à la rade.

Rien ne vaut une bonne promenade,

Pour larguer la peur et les idées noires

Qui attaquent à la tombée du soir.

Il est triste, avec sa mémoire

Qui confond le présent et l'Histoire,

Mais avec les dames il sait y faire,

Il a toujours l'art et la manière ;

Dans le quartier, il est la coqueluche

Des belles dames et des perruches.

J'attends encore un tour de pendule,

Puis je prends ma canne et mes pilules

Et je vais le surprendre dans son trou,

Avant que l'ennui ne le rende fou.

Rasé de frais, je fis la distance

Qui séparait nos deux résidences,

Sonnai et attendit à la porte,

Qu'on me le livrât sous bonne escorte.

Peu après, un angélique visage

M'annonça que « papy » était en voyage,

Puis, sans faire cas de mon étonnement,

Sourit et pédala vers sa maman.

Planté devant ce portail, l'air bête,

Je m'acharnai alors sur la sonnette.

Au bout d'un instant, le père du mouflet

Vint me demander ce que je voulais.

"Allez dire à Monsieur votre père

De daigner sortir de sa tanière ! »

"Désormais, si vous tenez à le voir,

Il est à l'Hospice du Dernier Espoir ! »

Me répondit ce morveux, méprisant,

Le regard torve sans aucune raison.

La perte de ce voisin bien aimé,

Allait me laisser plus seul que jamais.

En confiant aux années mortes son père,

Ce fils ingrat m'ôtait tous mes repères !

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens