7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 06:35
LETTRE A  UN ETRE SANS COEUR

Toi qui traverse la vie tel un éléphant,

Foulant les cœurs au pied, sur ton passage,

Toi, l'adulte au comportement de l'enfant,

Insensible aux peines, qui fait des ravages.

Le charme fatal, la rhétorique prête,

Tu promènes ta tronche et ta dégaine,

Sur les corps et sur les cœurs de tes conquêtes,

Y occasionnant des douleurs inhumaines.

Parmi tes victimes il y en a une,

D’entre celles que tu as prises pour cibles,

Dont la douceur évoque un clair de lune,

Et le sourire fendrait une âme sensible.

Ce cœur épris est celui d'une amie et proche,

Que je vois au quotidien s'éteindre d'amour ;

Si ton cœur n'est pas aussi dur que la roche,

Aime-la ou écarte-toi de son parcours !

Il faudra bien un jour que tu ouvres les yeux,

Pour apercevoir cette pauvre victime,

Qui, à part s'être laissée prendre à ton jeu

Et vivre d'amour, n'est coupable d'aucun crime.

Si les cœurs humains pouvaient souffrir les brides,

Cette pauvre amie aurait bridé le sien ;

Si parler au cœur n'est parler dans le vide,

Je m'adresse à ton cœur, si tu en as un !

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens