21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 11:29
OUVREZ-NOUS VOS COEURS!

Je suis le réfugié, d'Irak ou de Syrie.

La vie a fait de moi le dernier des damnés ;

Je me heurte à vos peurs et votre mépris,

Après l'exil auquel j'ai été condamné.

Ma demeure fut réduite en poussière

Par votre printemps, vos pantins et vos bombes.

Ma patrie n'offre plus que mort et misère ;

Il y pousse, à perte de vue, des tombes.

Ma civilisation a été, pour la terre,

D'un grand apport, à l'apogée de sa grandeur ;

Elle connut bien avant vous l'âge des lumières,

Et la coexistence des Dieux et des couleurs.

Aujourd'hui, le monde assiste indifférent

A la destruction des vestiges millénaires

Que, pendant des siècles, ancêtres et parents

Bâtirent, ainsi qu'une société prospère.

Je ne fuis pas le pays qui me vit naître.

Je fuis l'arsenal militaire dont disposent

Les fidèles qui vous servent, vous leurs maîtres

Qui, dans mon exil, êtes un peu la cause.

J'aurais préféré rester chez moi mais, hélas,

Mon chez moi n'est plus que gravas et ferraille ;

Je frappe aux frontières, de guerre lasse,

Vos portes sont closes ; où voulez-vous que j'aille ?

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

corinne56 26/02/2016 13:50

Triste réalité. La crise des réfugiés syriens s'aggravent et la France a décidé de fermer ses frontières... Où vont-ils aller ?

ÔvÔ LILI ÔvÔ 23/02/2016 23:23

L'horreur pour ces hommes, femmes et enfants qui sont obligés de quitter leur pays sans savoir si un autre pays les accueillera.

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens