31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 12:59
VICTIMES OU COUPABLES?

Ils plastronnent, les puissants et les forts,

Qui sèment le désespoir et la peur;

Ils vont ailleurs, en redresseurs de torts,

Au lieu de redresser d'abord les leurs.

***

Ils s'étonnent de voir des kamikazes,

Lestés d'explosifs, se faire sauter

Aux portes des sièges et des bases,

Qui gèrent les mutants qu'ils ont enfantés.

***

Ils trouvent normal de causer la perte

De milliers d'irakiens et de syriens,

Et s'offusquent, quand les armes offertes

A l'EI, fauchent leurs propres citoyens.

***

Comment un jeune, qui vient à la vie,

Peut-il accepter de se faire sauter,

Laissant plein de rêves inassouvis,

Et faisant preuve d'autant de cruauté?

***

Se demandent ces donneurs de leçons,

Qui, indifférents aux pays détruits,

Crient, à l'heure de payer quelque rançon,

Qu'il n'y a pas plus monstrueux qu'autrui.

***

S'ils réfléchissent un peu à la question,

Ils verront que ceux qui ont tout perdu,

Couvent la haine, comme seule passion,

Peu importe s'ils sautent ou sont pendus.

***

Le kamikaze crée sa propre cause;

L'étiquette, pour lui, est secondaire.

Pour peu qu'il nuise à ceux qui osent,

Attiser les conflits génocidaires.

***

Lorsque les japonais criaient "banzai",

En dirigeant leurs avions en flammes,

Sur Peal Harbor, bravant la mitraille,

Ils ne le firent pas au nom de l'Islam!

***

Incriminer l'Islam est ridicule,

Les bombes humaines n'en ont cure;

Comme thèse, il n'y a pas plus nul,

L'ennemi n'est pas à votre mesure.

***

Le vrai coupable c'est la bêtise,

De croire qu'on peut sévir impunément;

D'aller chez autrui faire main-mise

Sur les richesses et les gisements!

***

L'Islam que certains diabolisent,

Afin de se donner bonne conscience,

N'est qu'une collatérale balise,

Qui sert à atténuer les souffrances.

***

Ces kamikazes sont morts avant l'exil,

Ne croyez pas qu'ils meurent en sautant;

Ils meurent en perdant proches et villes:

Comme prix, quoi de plus exorbitant?!!

***

Ils ne se tuent pas, ils mettent un terme

A une injuste pénitence;

Hier, ils étaient citoyens inermes,

Aujourd'hui, bombes nées des circonstances!

***

La douleur rend fou; nul ne doit juger

Les victimes des grandes meurtrissures;

Peut-on mettre le feu puis s'arroger

Le droit de juger qui souffre de brûlures?

***

Le coupable n'est ni Satan, ni Dieu;

Il se trouve ailleurs que dans la foi.

Il y a beaucoup d'intérêts en jeu,

Pour que règne la justice ou la loi!

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens