16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 13:01
IL ÉTAIT UNE FOIS UN MOUTON...

Je suis un mouton des steppes immenses;

J'y vivais au sein d'un énorme troupeau,

Une vie réglée par les transhumances,

En quête d'herbes graciles et d'eau.

*
Je ne vis de plus près l'être humain,

Que lorsque nous arrivâmes au souk,

Fourbus, au dernier grincement de frein...

Une centaine, entre béliers et boucs.

*

J'étais jeune et encore inculte.

J'aimai mon maître, du premier contact.

Il vint vers moi avec un adulte,

Souriant, fendant la foule compacte.

*

On me palpa, pour faire connaissance,

Puis on m'entraîna sans ménagement,

Vers un coffre qui puait l'essence,

Où je fus enfermé un bon moment.

*

Nous arrivâmes dans un grand jardin,

Où on m'installa dans un coin douillet.

Pendant un mois, je mangeai à ma faim,

Fus bien traité et devint grassouillet.

*

Heureux, je remerciai la providence,

De m'avoir donné d'aussi bons amis;

Contrairement aux autres, j'ai eu la chance

De me trouver une aimante famille.

*

J'eus, en un mois, plus d'amour qu'en un an,

J'apprenais à jouir du bonheur atteint,

Lorsque mon ami, l'adorable enfant,

Se mit à pleurer, par un beau matin.

*

Des adultes cherchaient à le consoler,

En essayant de lui faire comprendre

Le sens profond d'un verbe immoler,

Que sa fibre sensible refusait d'entendre.

*

Lorsqu'on me coucha sur le flanc, ses pleurs

Gagnèrent peu à peu en intensité;

Ses larmes ayant décuplé mes peurs,

Je perdis du coup mon ingénuité.

*

Je n'eus pas la force de me débattre,

Lorsqu'une lame brilla sous mes yeux;

Un adulte sans cœur, opiniâtre,

D'un coup, fit gicler mon sang sur les lieux.

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens