23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 14:27
IL ÉTAIT UNE FOIS...

Il était une fois, un aigle beau et fort
Qui régnait sur les airs, sans attaches ni port.
Il avait sur les cieux droit de vie et de mort
Jusqu'au jour où son cœur allait sceller son sort.

Il tomba amoureux et se posa sur terre,
Renonçant pour toujours à sa vie solitaire.
Forte de ses charmes, la sublime femelle
N'eut aucune peine à l'attirer chez elle.

Il se battit souvent, pour protéger les siens,
Brava les pluies, les vents, et le froid sibérien ;
Il chauffa les couvées, pendant qu'elle volait haut,
Plaqué sur le duvet des petits à peine éclos.

Des années ont passé, Sur leur aire pesante,
Il ne quitta plus sa compagne aimante.
Comme tout aigle royal, une fois son choix fait,
Il était très loyal, cet amoureux parfait.

Ils prenaient de l'âge et coulaient de beaux jours,
Régnant sans partage, sur leurs lieux de parcours,
Dans ces lieux féeriques, ils étaient l'harmonie,
La vie idyllique ; le bonheur infini.

Jusqu'au jour où un taré, armé jusqu'aux dents,
Rien que pour se marrer, brisa leurs tendres élans.
Un chien de fusil tiré par un doigt crasseux,
Cueillit la désirée, en plein vol paresseux.

Fou de douleur, le mâle la suivit dans sa chute
Puis libérant un râle, fondit sur la brute.
Les serres en avant, il arracha les yeux
De l'être malfaisant, Et retourna aux cieux.

Il vola très longtemps, ils vola tellement haut,
Qu'il fit pitié aux vents, qui mirent fin à ses maux.
Ils le portèrent très loin, au delà des douleurs,
Où il trouva enfin celle qui prit son cœur.

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

ÔvÔ LILI ÔvÔ 23/09/2016 16:51

Qu'il est beau ce poème comme toujours, merci Larbi
Bisous bisous

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens