30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 12:11

Je vais vous raconter l'histoire
Des tristes maîtres de la cité,
Qui firent main basse sur l'espoir,
En cultivant l'ambiguïté.

*

Nous étions jeunes, forts et beaux,
Les têtes bourrées d'illusions;
Ils mirent nos rêves en lambeaux,
Semant en nous la confusion.

*

Ils étaient la force brute,
Et pour pouvoir avoir main-mise
Sur tout, menèrent leur lutte
Contre la matière grise.

*

Le système éducatif
Fut leur première revanche,
Car pour régner, ces califes
Prirent pour alliée l'ignorance.

*

Puis de mensonges en promesses,
Ils nous ont tenu en haleine;
Ils ont volé notre jeunesse
Et semé dans nos coeurs la haine.

*

Ils réunirent les conditions
Favorables à notre perte,
Et entreprirent la moisson
D'une récolte encore verte.

*

L'improvisation et l'abus
Jetèrent les bases de la discorde;
Nous payâmes un lourd tribut, 
A d'impitoyables hordes.

*

Le pays devenu peu sûr,
Fut déserté par ses enfants,
Ceux encore là rasent les murs,
Les regards creux de survivants.

*

L'ordre des valeurs inversé,
Le gueux enrichi devint Roi,
Nous errons en rangs dispersés
Parmi des gens sans foi ni loi.

*

Telle est la triste réalité,
Mes frères, victimes de pères
Qui lèguent, comme moralité:
Souffrir et surtout se taire!

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens