24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 11:08

ON NE PEUT PAS TOUT AVOIR

Il n’a fait que l’apercevoir un jour,

Au gré d’un de ses allers et retours,

Et depuis lors, il n’est plus le même,

Il en souffre, tellement il l’aime.

Ses rêves éveillés sont bien réels.

Elle existe et il ne pense qu’à elle.

Cette nymphe il ne l’aura jamais,

Mais il lui suffit de pouvoir l’aimer.

Il est injuste qu’il y ait des choses

Dont les portes, pour certains, sont closes

Et des quêtes tellement élevées,

Pour certains, qu’ils ne peuvent qu’en rêver.

Les rêves impossibles, il le sait,

Gagneraient à être espoudassés.

Mais tant qu’il y a des rêves à faire,

Les tunnels garderont une lumière

Qui, pour les rêveurs, luira au bout

Et gardera le romantisme debout.

Aimer fait planer comme un aigle

Et ça n’obéit à aucune règle,

A part celle d’aimer aveuglement

L’objet de ses rêves et ses tourments.

L’amoureux aime et s’abandonne

A chérir l’image de sa Madone.

C’est un hymne à l’amour qu’il fredonne…

Et qui ne fait de mal à personne.

Aussi, rêvons avec tous les exclus,

Aux belles choses que nous n'aurons plus !

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens