6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 10:44

RETROUVAILLES

« Ne pleure pas, l’ami. La vie est ainsi faite !

Pleurer tarit le cœur et ancre la défaite,

Alors, pourquoi prendre les choses au sérieux ?

Il n’y a rien de plus triste qu’un triste vieux ! 

Essuie tes yeux rougis et fais-moi un sourire.

La règle, c’est que tôt ou tard on va mourir.»

 

« Non, tu te trompes, je ne pleure pas du tout,

Même si de mon rouleau, je suis déjà au bout !

Je te vois et j’ai beaucoup de mal à croire

Qu’après l’oubli, tu aies retrouvé la mémoire.

Vous croyant tous partis, sans espoir de retour,

Je me suis replié sur mon compte à rebours.»

 

«Alors disons qu’il a suffi que tu me voies,

Pour que tes yeux libèrent des larmes de joie.

Si ce ne sont pas des larmes, tu sues des yeux !

Dans les deux cas, sortons d’ici, tu iras mieux !

Crois-moi, rien ne sert de se prendre la tête.

Change-toi et suis-moi... Allons faire la fête ! »

 

« Non, je ne pleure pas, je purifie mon âme.

Ces larmes coulent, pour éteindre les flammes

De toutes mes illusions et rêves déçus,

Et calmer les bleus que laissent les coups reçus !

Tu sais, avec l’âge, on a les yeux qui larmoient,

Et puis, de te voir me cause un peu d’émoi. »

 

«Je t’ai connu joyeux… ta mine me fend le cœur ;

J’y vois de la lassitude mêlée de peur.

Allez, viens, suis-moi donc, cher ami, cher frère.

Nous enterrerons tes peines, au fond d’un verre !

Au lieu de rester là à souffrir, changeons d’air.

Jusque là, tu n’as fait que souffrir et te taire ! »

 

« Je souffre peut-être d’avoir assez souffert,

Mais j’ai besoin d’amour, pas de prendre un verre !

J’ai besoin d’ouvrir les yeux sur un visage,

En me réveillant, par un matin d’orage.

J’ai besoin de quelqu’un, pour dormir dans mes bras.

J’ai besoin de chaleur humaine sous mes draps !

Au crépuscule de ma vie, je voudrais voir,

Un visage aimé sourire, quand vient le soir ! »

 

«Ce sont là de légitimes aspirations ;

Fais d’abord revivre tes mourantes passions. 

Pour trouver le bonheur, il faut d’abord y croire.

Faire les premiers pas et oublier les points noirs !

Il y a plein d’âmes seules lassées de feindre,

Qui ne demandent qu’à avoir qui étreindre.

Commençons par sortir, cette soirée est notre !

Pour être heureux, il faut s’ouvrir aux autres ! »

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens