3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 10:06

Pitié pour les êtres aux cœurs fragiles,

Dont les sentiments sont à fleur de peau ;

Ils vivent de virtuelles idylles

Et sont vulnérables à ce qui est beau !

 

Il est des amours qui arrachent des larmes,

Qui sont distantes tout en étant proches,

Elles donnent à la vie tout son charme

Bien que plus contendantes que la roche.

 

Il est des regards tellement profonds,

Que le cœur imprudent peut s’y noyer,

Et des cous diaphanes tellement longs

Que les lèvres peinent à s’y déployer.

 

Il est des visages à caresser

Du bout des lèvres, du bout des sens ;

Des présences dont on ne peut se lasser,

Des amours qui évoquent la démence.

 

Il est des anges taquins, sur terre,

Dont le propos serait de tourmenter,

Les cœurs sensibles et solitaires

Lorsqu’il leur arrive de les hanter.

 

Certaines présences angéliques,

Sont parfois source de grande douleur ;

Les inaccessibles rapports idylliques,

Sont de cruelles tentations pour le cœur.

 

Les plus réalistes des romantiques,

Même ceux dont les chances sont minimes,

Nourrissent souvent l’espoir pathétique

D’être de leurs amours les victimes.

 

On ne peut raisonnablement attendre

De ceux qui croisent autant de beauté,

De se résigner et de comprendre

Que la vie a aussi ses cruautés.

 

Même la plus ingrate des créatures,

A, comme vous et moi, un cœur battant,

Vulnérable aux coups et blessures

Qu’infligent les charmes non consentants.

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens