23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 10:28

(Poème écrit à l'université)

Je te cherche par l’imagination,

Dans un futur encore à faire,

Où j’aimerais mettre toute la passion

Que j’ai dû jusqu’ici, par décence, taire.

 

Ton hologramme ne peut plus suffire ;

Je te cherche et n’ose pas croire

Qu’il puisse y avoir un avenir,

Sans tes beaux yeux, pour ultime miroir.

 

Je subodore dans ton sourire un fond

De pudeur, qui pèse telle une chape,

Sur ton cœur, à en bloquer les élans,

Au profit de l’horloge qui nous rattrape.

 

Il est possible qu’il n’y ait pas de place

Dans tes rêves, pour mes tendres desseins,

Mes dans mes rêves, mon cœur se surpasse

Et mourra pour toi en brave fantassin.

 

Avec, en toile de fond, ton regard,

Mon cœur bat son bonhomme de chemin ;

Il ne bat que pour toi, matin et soir,

Et prépare, la nuit, le lendemain.

 

Si tu pouvais voir ton nid, dans mon cœur,

Tu ne verras, pour toi, nulle autre place

Assez belle, pour faire ton bonheur

Où trouver à tes yeux assez de grâce !

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens