8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 07:31

Enlacez-vous, rattrapez vos câlins,

Noyez vos doutes dans des étreintes ;

Vous êtes en froid, mais ça ne fait rien,

Cela relancera vos flammes éteintes.

 

N’attendez pas le moment propice,

Pour laisser s’exprimer vos sentiments ;

Les étreintes étouffées périssent,

Car les câlins ne vivent qu’un moment.

 

Pour vivre, il faut que vos corps tremblent,

Dès qu’ils le peuvent, sous les caresses ;

Pour exulter, il faut mettre ensemble

Vos désirs éteints sous la paresse.

 

Les sens livrés à la lassitude,

Ont toujours de la peine à suivre ;

A l’automne de la vie il est rude

Sans chaleur humaine de survivre.

 

Sous la cendre, on reste incandescent ;

Il suffit de prendre l’autre dans ses bras,

Pour faire bouillir son corps et son sang

Et mettre un peu de vie sous nos draps.

 

Nos destins suivent d’obscures routes

Où les sentiments servent de phares,

Pour nous guider à travers nos doutes,

Et garder vives nos lueurs d’espoir.

 

Alors laissez au vestiaire vos orgueils,

Ouvrez les caveaux qui vous servent de cœurs ;

Vous verrez qu’à peine franchis leurs seuils,

Vous retrouverez le goût du bonheur.

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

ÔvÔ LILI ÔvÔ 08/02/2017 09:30

Ouvrir son cœur ne sert à rien quand il y a le vide autour de soi !
Mais tu as raison il faut relancer les flammes éteintes.
bisous bisous

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens