8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 05:42

Nous étions assis face à face,

Dans ce restaurant, en bord de piste,

Elle avait du charme et de la classe,

Le genre à qui personne ne résiste.

 

Elle était à une table d’affaires

Où on ne parlait que de business,

Elle devait être belle et se taire,

Etouffant son instinct de tigresse.

 

Féminité tranquille contenue,

Faute d’être née hermaphrodite,

Elle compose avec les parvenus

Et les mâles de peu de mérite.

 

Je m’ennuyais, non loin de sa table,

Assis avec des collègues bavards,

Qui avaient la manie détestable

De parler boutique même aussi tard.

 

J’admirais ce charme domestiqué,

Dont l’orgueil des mâles a fait un atour,

Cette déesse au corps alambiqué,

Née pour le plaisir des yeux et l’amour.

 

Soudain, je vis son regard s’allumer

D’une lueur aux reflets angéliques,

Elle se raidit, prête à se consumer

Au rythme endiablé de la musique.

 

Brisant des chaines imaginaires,

Elle gicla, tel un puissant ressort,

Vers des danseurs mus par le même air

Qui avait animé son propre corps.

 

La musique épousa cette Diane

Et fit faire à son corps des prouesses,

La belle, aussi souple qu’une liane,

Retint nos regards telle une laisse.

 

Elle flottait sur les portées de notes,

Dansant sur la dépouille du triste sort

Qui lui avait fait faire la faute

De confondre crottes et pépites d’or.

 

A l’autre bout de la piste dansait,

Les yeux mi-clos, un beau solitaire,

Dérivant, peu à peu, sans y penser,

Vers la ravissante incendiaire.

 

Ils se défoulèrent comme des fous.

On aurait dit deux moitiés d’une fève,

Qui convergeaient pour ne former qu’un tout,

Comme si Adam avait retrouvé Eve.

 

Ils quittèrent la piste le souffle court

Et s’éloignèrent tels deux amoureux,

Sous un dernier roulement de tambour,

Sans même un regard derrière eux.

 

Je jetai un œil aux collègues ronds

Et pris conscience qu’il se faisait tard ;

Il ne restait qu’une musique de fond,

Pour accompagner les derniers fêtards.

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens