20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 10:02

227949 XI1IX6B5YEVUNHOM3ZQSPV6NZN3EQ5 123656 6i44d41bb3twqe

 

Ça y est, plus de câlins, plus de bises,

Qu'est-ce qu'il vous arrive, mes enfants ?

Vous partez et me laissez assises,

Est-ce qu'on perd son cœur en devenant grand ?

 

Quand vient le soir, un « bonne nuit » de loin,

Comme si j'étais une simple figurine,

Et un « bonjour », au réveil, le matin

Avant de vous plonger dans vos tartines ;

 

Vous êtes ce que vous êtes, aujourd'hui,

Grâce aux câlins et à la tendresse ;

Vous avez été couvés jour et nuit...

Notre santé est partie en caresses.

 

A présent, après avoir tout donné,

Au lieu de trouver un peu d'affection,

Nous nous retrouvons seuls, abandonnés,

Indignes de la moindre attention.

 

S'il est gratifiant d'avoir réussi

A faire de vous des gens comme il faut,

Nous avons mérité, je crois, aussi

De voir votre sourire, pas votre dos.

 

Même s'ils ne disent rien, les parents

Ont toujours besoin, en fin de parcours,

De vos étreintes, bien que vous soyez grands,

Et de votre attention, en retour !

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

ÔvÔ lili ÔvÔ 20/04/2014 13:22

Mes commentaires ne sont pas variés, que te dire à part : "j'aime beaucoup et il me parle !"
gros bisous

flipperine 20/04/2014 12:08

les enfants ont grandi et maintenant les parents aiment avoir de la reconnaissance de leurs enfants

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens