15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 06:21

378091 273945512653714 244272865620979 689435 238014438 n

 

Toi qui t'égosilles en silence,

 

Lassé de ne pas être entendu;

 

Toi qui a trop couvé tes souffrances,

 

Et saigné sans t'être jamais rendu;

 

Ouvre ton cœur, je suis ce sourire

 

Que tu as désappris avec le temps,

 

Cette joie de vivre et s'épanouir,

 

Que tu as concédée à tes tourments.

 

Je suis ta tendresse d'enfant adulte,

 

Ton léger regard d'éternel rêveur,

 

Que tu as perdus dans le tumulte,

 

D'une vie sociale dénuée de cœur.

 

Je suis l'amour que tu pourrais donner,

 

Pour peu que tu gardes les bras ouverts;

 

Je suis cet air gai que tu fredonnais,

 

Que tes lamentations ont recouvert.

 

Lève-toi et commence par sortir,

 

De ta coquille, puis de ton mouroir;

 

L'espoir, à lui seul, ne peut suffire,

 

Pour être heureux il faut le vouloir !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

PARADISALIA 25/11/2013 08:41

Et bonjour Mr Eachman et bonne journée ! Bises

flipperine 16/11/2013 11:21

et oui il faut oublier son passé qui nous a fait souffrir on ne peut revenir en arrière, et il faut continuer de vivre le présent, s'occuper, bouger, prendre les petits bonheurs quand ils passent,
et sourire à la vie

PARADISALIA 15/11/2013 15:35

C'est vrai : pour être heureux, il faut le vouloir !
N'attendons pas que nous tombe du ciel, certes la tâche n'est pas facile, mais il faut s'en convaincre...Bises et bonne fin de semaine

ÔvO lili ÔvÔ 15/11/2013 10:58

Merci cher Larbi pour ce merveilleux poème plein d'espoir
gros bisous

Nina Padilha 15/11/2013 08:52

J'adhère pleinement à ces mots.
C'est exactement ça.
Il faut secouer la poussière qui nous étouffe.

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens