29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 08:22

No-WiFi-nei-Bar.jpg

 

Comment séparer l'amour du désir,

Quand la fièvre des sens, brouille les couleurs ?

Comment distinguer l'empire du plaisir,

De celui qu'a la passion sur les cœurs ?

 

Ânonnait l'ami, en ébriété ;

Fixant l'objet de sa perplexité.

 

Les humains cherchent toujours leur binôme,

Dès que leur genre est à l'évidence ;

C'est toujours par instinct que les hommes

Optent, quand entre deux choix ils balancent.

 

Répondis-je, en cherchant bien mes mots,

Pour définir ce sentiment trop beau.

 

Quand il leur arrive de croiser l'amour,

Ils n'est pas nécessaire qu'ils réfléchissent,

Le sang dans leurs veines ne fait qu'un tour

Leurs langues se lient, leurs jambes fléchissent.

 

Postillonna-t-il, parlant dans son verre,

Le regard déjà flou, fixant la terre.

 

Quand le cœur s'éprend, il occulte la chair,

Un lien très subtil unit les âmes ;

Les sens, à l'écoute, doivent se taire

Ce n'est qu'après que le corps se pâme.

 

Rétorquai-je, pensif, content de moi-même,

Sûr d'avoir bien défini ceux qui s'aiment.

 

Je trouve les questions de cœur complexes,

Je ne suis pas fort, pour parler d'amour,

Au moins quand il ne s'agit que de sexe,

C'est l'instinct qui guide, pas besoin de cours.

 

Conclut-il, la langue en train de fourcher ;

C'est l'heure, me dis-je, d'aller nous coucher.

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

flipperine 31/03/2015 18:15

à chacun de faire ce qu'il veut il n'y a pas de conseil à donner pour cette chose

ÔvÔ lili ÔvÔ 29/03/2015 23:02

J'aime !
bisous bisous

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens