7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 11:28

1660889 662598903807514 1167579582 nà ma tante...

 

Vous étiez deux moitiés

D'un bel amour entier.

Puis l'ennui vint régner,

Sur ton foyer soigné.

Après quelques années,

Passées à ronronner,

Au coin du feu sacré,

D'une idylle consacrée,

Par les liens du mariage,

Qui use avec l'âge,

Tu enjambas le mur,

De la lente usure.

Soufflée par le mistral

Des amours qui ont mal,

On t'a vue t'en aller,

Tel un ange ailé,

De ce pas hésitant,

Propre aux débutants,

Fuyant ta destinée,

De compagne condamnée

A soigner la patine,

De la triste routine.

Sourde à ses prières,

Tu l'as laissé derrière,

Car convaincue qu'ailleurs,

L'herbe était meilleure.

Loin de ton casanier,

L'air serait printanier,

Pensais-tu en dansant,

Avec chaque garçon.

Tu rêvais en couleurs,

En ignorant la peur ;

Au fil de tes amants,

  Au demeurant charmants,

Tu allais apprendre,

Qu'on ne peut rien attendre

d'hommes dont l'horizon

S'arrête au pantalon.

Sous leurs belles apparences,

Tu trouves peu de substance.

La leçon fut dure.

Déçue par l'aventure,

Tu fis marche arrière,

Vers tes anciens repères.

Tes remords t'ont guidée

Vers un foyer vidé :

Lassé de te pleurer,

Ton homme s'est tiré.

La morale de l'histoire,

C'est à toi de la voir !

Toi qui lit cette page,

Garde-toi des mirages ;

Que la vie reflète...

Ils font perdre la tête !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

flipperine 09/04/2015 00:16

c'est bien triste de partir, de casser son ménage et ensuite d'avoir des remords

ÔvÔ lili ÔvÔ 07/04/2015 17:45

Il ne faudrait jamais faire marche arrière ... le passé n'existe plus, seul le présent compte.

bisous bisous

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens