15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 12:41

208822 276104739164484 526876959 n

 

Mon fils, chair de ma chair, espoir trahi,

 

Je les vois hypothéquant ton futur

 

Dans ce pays qui subit les saillies

 

Des gueux dont l'honneur est sous la ceinture.

 

 

 

Tu es né dans la souffrance,

 

Et grandi, entouré d'espoir

 

Par des parents qui dès l'enfance

 

Avaient trimé dur du matin au soir.

 

 

 

Tu as fréquenté une école

 

Qui fut grande, du temps de ton père,

 

Mais qui peu à peu a trahi son rôle

 

En bâclant la relève qu'on espère.

 

 

 

La mise au placard d'une génération

 

Pouvant former des cadres valables,

 

Et la pluie d'oustazs* de substitution

 

Ont donné une élite peu fiable.

 

 

 

Une déstructuration systématique

 

Assit le savoir entre deux chaises,

 

Œuvre de cancres schizophréniques

 

Que l'érudition met mal à l'aise.

 

 

 

Après avoir nivelé à la base

 

Une classe moyenne bien éduquée,

 

Il lui ont mis le nez dans la vase

 

Puis enfourchée, pour la domestiquer.

 

 

 

Ils ont foulé les lois et la morale,

 

Et instauré le règne du bakchich,

 

Dans un pays gouverné par le mal,

 

Par la loi du plus fort, du plus riche.

 

 

 

Pardon, si je ne suis pas assez fort,

 

Pour changer l'inique ordre établi ;

 

Pardon, mon fils, si nous avons eu tort

 

De croire qu'un gueux peut être anobli !

 

 

 

Mes semblables ouvrent les yeux sur l'erreur

 

D'avoir péché par la naïveté

 

Et d'avoir cru tous les bonimenteurs

 

Qui criaient bonheur pour l’éternité.

 

 

 

*Oustazs : enseignants massivement importés du Machrek pour une arabisation pensée et mise en œuvre dans la précipitation.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Cathy 20/08/2013 14:23

Où sont passées les valeurs enseignées ? Que deviendront nos enfants et petits-enfants ?
La notion de "richesse" n'a pas le même sens pour chacun. Tentons de conserver celle de l'esprit et du cœur. Mais il faut lutter pour cela !

Bisous, Cher Larbi.
Cathy.

ÔvO lili ÔvÔ 16/08/2013 23:09

Le bonheur pour l'éternité, foutaise !

On précipite nos enfants dans un univers qui fait peur ...
plus de respect pour rien
bisous bisous

corinne56 16/08/2013 21:42

Bonsoir eachman,

Croire en le bonheur éternel c'est un leurre. Lorsque nous plaçons notre confiance dans l'humanité est-ce faire preuve de naïveté ? On nous propose une vision du monde mais tout repose sur des
promesses bien futiles qui bannissent l'espoir. Bisous et douce soirée. Corinne.

flipperine 15/08/2013 16:45

dur d'enseigner mais il faut des gens compétents aimant les enfants tels qu'ils soient, faciles ou difficiles,

Nina Padilha 15/08/2013 16:23

On va droit dans le mur et, en plus, on klaxonne !

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens