21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 11:07

images-copie-2.jpg

 

Un vieux pavé branlant qui dépassait

 

le reste des carrés bien alignés,

 

dans une ruelle, en eut assez

 

Des coups de pied et s'était résigné

 

A tomber un jour sur le coup fatal

 

Qui de la pointe d'une vieille botte

 

viendra mettre fin à une vie banale

 

meublées de semelles et de culottes.

 

Dans cette étroite rue de Rome,

 

Il en a vu de toutes les couleurs,

 

Lui le témoin de la folie des hommes

 

Acteur passif de toutes les douleurs.

 

Du baiser furtif, à la sortie des cours,

 

Aussi attendrissant que maladroit,

 

Entre ados qui découvrent l'amour,

 

Et la chaleur humaine contre le froid,

 

A celui lubrique au cœur de la nuit

 

entre des adultes qui enfin osent

 

Sous prétexte de s'abriter de la pluie

 

Braver les tabous et portes closes.

 

On a beau dire, même un cœur de pierre,

 

Finit, à la longue, par réagir

 

Même planté aux trois quarts sous terre

 

Aux épreuves que la vie fait subir.

 

Sur la marche d'une porte cochère,

 

Une dame en deuil s'était assise

 

En face de lui, pas plus tard qu'hier

 

Pour libérer ses larmes en crise.

 

Le cœur brisé cette gentille dame

 

Venait à peine de quitter l'église,

 

Où elle avait confessé son drame

 

Croyant que les prières suffisent.

 

Voyant que sa douleur était trop grande

 

Pour tenir dans une simple confession,

 

Elle libérait sur le sort immonde

 

Toutes ses larmes et son émotion.

 

Les yeux braqués sur la surface lisse

 

Du pavé humide, cette maman,

 

Après avoir perdu son unique fils,

 

Venait d'être quittée par son amant.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Arcoiris 24/06/2013 18:29

Sujet très original. Félicitations pour un blog super !!!

flipperine 21/05/2013 18:44

que de tristesse il peut y avoir dans ce monde mais le plus dur est de perdre un enfant

PARADISALIA 21/05/2013 15:51

Ah si les pierres pouvaient parler ! Bravo pour cet écrit au sujet bien traité ! Bises et bonne journée...

Nina Padilha 21/05/2013 14:53

Tu me fais penser que les pierres sont peut-être tristes, elles aussi...

lagardère 21/05/2013 13:51

c'est le pavé à point....parfois saignant.. parfois dur...toute la saveur de la réalité de la vie.......bien traité le sujet...bel écrit comme toujours
amicalement
claude

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens