19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 17:41

241323 XHBGYJVLZC6PW3FNCA1OXMIVOMCDNV 224578 5z8tzupmerz1ly

 

Je voudrais détourner ton attention

Vers la beauté du ciel au mois de Mai,

Et soulager ton cœur de la tension

Qui l'empêche de retrouver la paix.

 

Le bonheur passe par les blessures ;

Des chagrins, tu en connaîtras encore,

Avant que tes pas, dans la vie, soient sûrs...

Les chagrins, tu sais, personne n'en est mort.

 

Les premières amours qui font faux bond,

Donnent l'impression que tout s'effondre,

Mais, rassure-toi, le cœur à vingt ans,

Ne peut être brisé, car très tendre.

 

Tu souffriras, bien sûr, mon doux chaton,

Et tu feras probablement souffrir,

Mais te relever est plus important :

La vie à d'autres présents à t'offrir.

 

J'aimerais tellement pouvoir te dire,

Que l'amour qui trébuche et tombe

Apprend à fixer son point de mire,

Et qu'il faut bien tenir sur tes jambes.

 

Mais en me rappelant mes propres chagrins,

Mes pupilles commencent à baigner,

Et les souvenirs, dont mon cœur est plein,

Bousculent une mémoire prompte à saigner.

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

flipperine 20/05/2014 16:12

ce n'est pas facile de vivre un chagrin d'amour mais quand on est jeune c'est moins grave et il faut se dire mieux vaut maintenant et vivre encore seul que mal accompagné

paradisalia 20/05/2014 10:17

Parents, nous sommes de bons conseils...normalement...Les expériences nous apprennent à nous relever quelque soit la difficulté...Mais si jeunes, nos enfants ont parfois du mal à entendre nos
vérités...Bises et belle journée

ÔvÔ lili ÔvÔ 20/05/2014 10:03

Je suis émue par cette "lettre" d'un père à son fils
Touchant poème
bisous bisous

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens