15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 18:54

969314 661570230527156 577503801 n   

 

NOSTRA CULPA

 

Voici poindre une journée bien grise,

 

De celles qui déteignent sur les mines.

 

L'hiver refuse de lâcher prise ;

 

Il gèle tout, il mouille, il lamine

 

Des travailleurs mis à mal par la crise,

 

Qui prennent le chemin des usines.

 



 

Pendant ce temps là, une brave maman

 

Délivrait au monde, dans la douleur

 

Au bout de neuf mois, son petit enfant,

 

Consciente que l'avenir est moins porteur.

 

Son bébé arrivait au mauvais moment,

 

Par ces temps où le mal ronge les coeurs !

 



 

En ce vendredi treize, est accueillis

 

Un ange innocent, à qui sont dues

 

Toutes nos excuses, pour avoir failli,

 

Multipliant les occasions perdues,

 

D'éviter au monde les tristes saillies

 

Qu'il subit, sous les draps d'un ordre tordu.

 



 

Ce fruit de ses entrailles, elle l'adore,

 

Mais face à autant d'innocence

 

Et de faiblesse, dans ce si petit corps

 

Livré à de possibles souffrances,

 

Elle voudrait s'excuser pour tous les torts

 

Commis par des aînés pris de démence.

 



 

Désolée, petit homme infortuné !

 

Tu méritais beaucoup mieux que ces pères,

 

Que l'Histoire est en droit de condamner,

 

Pour ce à quoi ils exposent la terre.

 

Leurs crimes ne peuvent être pardonnés ;

 

Ils n'ont semé que conflits et guerres !  

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

flipperine 16/02/2015 00:18

l'enfant il faut l'aimer, le choyer, il n'est pas responsable de cet état de fait

ÔvÔ lili ÔvÔ 15/02/2015 21:04

Il faut voir le côté positif Larbi, mettre au monde un enfant, c'est prolonger l'œuvre de l'amour et le sublimer.
gros bisous

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens