19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 07:24

227949 XI1IX6B5YEVUNHOM3ZQSPV6NZN3EQ5 123656 6i44d41bb3twqe

 

Un bel adolescent, grand et costaud,

Promène des yeux mélancoliques ;

Il aime mais peine à faire ce qu'il faut,

Pour établir des rapports idylliques.

 

Celle qui a pris son cœur est frivole,

Et le traite par dessus la jambe ;

Dès qu'il la voit, il rougit et s'affole

Et devient muet comme une tombe.

 

L'amour lui a fait perdre ses moyens,

Il n'est plus que l'ombre de lui-même ;

En amour, faible ou fort, on n'est rien...

On est sans défense, quand on aime !

 

Mangeant peu, il avait des absences

Qui préoccupaient proches et amis ;

Transi, il souffrait à l'évidence,

Pour un bonheur à jamais compromis.

 

Son état m'attendrit, car à son âge,

Timide, j'ai aimé à en souffrir

Et, pendant que d'autres faisaient des ravages,

J'avais perdu le goût du sourire.

 

J'eus envie de le prendre dans mes bras,

Lui dire que plaie d'amour n'est pas mortelle,

Mais craignant de le mettre dans l'embarras,

Je le laissai souffrir pour sa belle.

 

Un à un, nous faisons l'expérience,

De domestiquer les chagrins du cœur.

On ne mûrit que dans la souffrance ;

Le chemin de la joie est fait de pleurs !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

PARADISALIA 21/03/2014 08:28

Certaines épreuves sont plus difficiles que d'autres mais celles qui touchent le coeur font plus de ravages... Bises Eachman et belle journée

flipperine 20/03/2014 09:27

la route que nous menons est bien souvent tortueuse et semée d'embûches

ÔvÔ lili ÔvÔ 19/03/2014 20:04

Un poème qui parle d'un bel adolescent, grand, costaud,
un poème qui parle de Toi aussi ?
Quel adolescent n'a pas souffert ... d'amour
Beau poème
bisous bisous

Nina Padilha 19/03/2014 15:55

On ne mûrit que dans la souffrance ;
Le chemin de la joie est fait de pleurs !
C'est bien vrai !

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens