6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 15:06

734902_498199340218852_1180263387_n--1-.jpgNotre amie Cathy est en train d'apporter la touche finale à son second recueil de poèmes, dont la préface vous est livrée ci-dessous en avant-première. L'accueil de ce deuxième bouquet, dont laplupart des fleurs vous ont déjà été révélées sur "overblog", doit être à la mesure de l'amitié qui nous lie tous sur ces pages virtuelles: il doit être fort et solidaire. Faire l'effort de l'acquérir on line serait un bel encouragement à la plume de l'une d'entre nous!

 

Ce recueil de poème est le couronnement d’une lutte au quotidien, par un être dont la générosité, le courage, la détermination à exorciser un présent pas toujours porteur et l’admirable capacité de rebondir sourire aux lèvres du fond de la détresse, forcent le respect.

   Par ce second recueil, Catherine. Y, que j’ai d’abord connue à travers un blog où elle partage généreusement tout, même les détails sur lesquels d’autres feraient l’impasse, persiste et signe, confirmant par là-même un don que désormais personne n’oserait lui contester. Bravo !

 

                MOTS CONTRE MAUX

Un corps tourmenté s’étire et se contracte

Sous les coups bas d’un sort parfois un peu farceur,

L’âme pure qu’il enserre se sent compacte

Et pour se soulager laisse parler son cœur.

Elle saigne ; sa substance se répand en vers,

Sur des feuilles blanches qu’elle couvre de beauté.

Elle y décrit ses triomphes et ses revers

Et tous les rêves que le sort fait avorter.

L’âme du poète crie et se déchire,

Lorsque le corps qui l’enveloppe n’en peut plus

D’être trop souvent pris en ligne de mire

Et de ne pas pouvoir rendre les coups reçus.

Quand, après avoir saigné, elle fait le bilan

De sa maigre part de bonheur, elle s’arcboute,

Renait de ses cendres et reprend son élan,

Pour mieux rebondir et poursuivre sa route,

Déterminée à arracher du temps au temps,

Sans jamais se laisser gagner par le doute ; 

Résolue malgré le pessimisme ambiant

A garder le sourire coûte que coûte.

Chapeau bien bas chère amie, cher poète,

Tu démontres, si besoin est, que la victoire

Couronne indubitablement chaque quête ;

Triompher est possible ; il suffit d’y croire !

                                             Larbi BENNACER

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

cronin 10/03/2013 19:17

Bonsoir Eachman,(Larbi)

C'est un très bel hommage, un magnifique poème, pour Cathy, que j'estime profondèment, qui a un grand talent, ce poème est vraiment son portrait, sa personalité, celle d'une battante, au coeur de
l'adversité, celui dédié à une amie poète. Un grand bravo pour elle ! MERCI Larbi ! Belle soirée de dimanche, ma rose, bisous, Corinne (Cronin)

Cathy 07/03/2013 13:08

Bonjour Cher Larbi,

Tu sais combien cette préface que tu m'as fait l'honneur d'écrire m'a touchée. Je t'en remercie une fois encore. Ton âme de poète a parfaitement compris tout ce que la poésie représente pour moi et
combien elle m'aide, tout en me libérant.

J'ai eu mon éditeur en ligne ce matin. Mon recueil pourrait sortir fin Mars. Il contiendra des poèmes plus anciens, mais non encore publiés. C'est une grande aventure encore à laquelle, toi, comme
beaucoup ici avez contribué grâce à votre fidélité et à votre amitié.

Infiniment, merci et toute mon amitié.
Gros bisous,
Cathy.

**** lili **** 06/03/2013 19:26

Un joli cadeau pour Cathy, cadeau qui incite à acheter son recueil. Tu aurais du mettre le lien de son blog pour ceux qui ne connaissent pas Cathy.
Bisous bisous

PARADISALIA 06/03/2013 18:59

Touchant témoignage pour cette Cathy qui nous ravit avec ses poèmes d'une profonde sensibilité et d'une sincère écriture...Je pense que nous serons nombreux à attendre son prochain recueil...Bises

flipperine 06/03/2013 18:01

une belle préface pour une gentille Cathy

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens