6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 09:34

1450327_693004384043716_927912682_n.jpg

 

 

 

C'est trop triste l'hiver, au fil des ans,

Quand le cœur grelotte de solitude,

Et que l'étreinte du lourd manteau blanc,

Vous étouffe et rend la vie plus rude.

 

Sans un sourire, pour donner le ton,

A ta légitime soif de vivre,

L'hiver feuillette ses léger flocons,

Comme les pages d'un triste livre.

 

Il était dur, l'hiver, à son départ,

Il l'est encore plus, avec le temps ;

Seule, assise au coin du feu, le soir,

Tu comptes les jours qu'emporte le vent.

 

Aujourd'hui, au bout de ton long tunnel,

Une lueur annonce le retour

De celui que tu aimes et sans lequel

Tu vivais nue, en vivant sans amour.

 

Il avait quitté le nid, par ennui,

Et pris le large, te laissant derrière,

Attiré par les sirènes de la vie,

Qui rendent vaines toute prière.

 

Il revient, le rêve fané, le pas lourd,

Vers toi, son ultime base arrière,

Son fiable phare de fin de parcours,

Après l'extinction des autres lumières.

 

Tu as souffert, mais tu fermes les yeux

Sur les incartades de cet égaré.

Nul n'étant infaillible, il vaut mieux

Faire le plein d'amour et redémarrer.

 

 

Tu aurais aimé lui tourner le dos

Comme il l'a fait en t'abandonnant,

Mais on pardonne, même le cœur gros,

Quand l'amour est encore rayonnant.

 

Qu'il neige... tu seras dans ses bras !

Il revient, contrit, pour se racheter.

Tu ne seras plus seule sous tes draps,

Après l'hiver le printemps puis l'été.

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

Cathy 07/03/2014 16:52

Il est des retours qui ne peuvent laisser de marbre, même l'esprit le plus meurtri... Le cœur peut pardonner, bien que certains actes laissent des traces indélébiles.

J'aime beaucoup ton poème, Eachman.
Amitié et bisous,
Cathy.

ÔvÔ lili ÔvÔ 07/03/2014 08:39

Il revient mais rien ne sera plus comme avant, les roses fanées ne refleurissent pas ...
bisous bisous

flipperine 06/03/2014 23:59

s'il revient il faut que toi tu poses tes conditions aussi et ne plus recommencer comme avant

PARADISALIA 06/03/2014 20:13

J'avoue que je ne pourrai pas dire oui une deuxième fois...Bises et bonne soirée

Nina Padilha 06/03/2014 13:48

Quand un vase est cassé, je ne mets plus d'eau, dedans.
Quand un être vous lâche, je ne lui fais plus confiance.

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens