7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 08:59

cv P11 dernière page signée

 

On souffre, quand on n'est pas rancunier.

 

A chaque coup bas on se ramasse ;

On se replie sur soi, le temps d'oublier,

Puis on pardonne toutes les crasses.

 

On puise dans sa bonté, à chaque coup,

La force de refaire confiance,

Et plus tard, un sourire, un mot doux,

Viennent à bout de toute méfiance.

 

Quand on a le cœur grand, on laisse la nuit

Emporter les griefs et les blessures,

On oublie vite les revers qu'on essuie,

Et son cœur traîné dans la sciure.

 

Les larmes des êtres bons sont sèches,

Leurs douleurs sont derrière les sourires ;

Leur générosité les empêche

De garder rancune ou de sévir.

 

Vulnérables, ils saignent en silence,

Mais se venger, ils n'y pensent jamais,

Ayant dans le cœur assez d'indulgence,

Et ne sachant rien faire d'autre qu'aimer

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

PARADISALIA 07/02/2014 17:30

Il est des faits qui sont impardonnables...Je ne suis pas du genre à tendre l'autre joue ! bises

flipperine 07/02/2014 12:06

il est vrai que tout garder pour soi dans son coeur fait mal on a besoin d'extérioriser tout ce mal que l'on nous a fait mais on n'y arrive pas et on se ronge à l'intérieur et il reste à jamais des
cicatrices ouvertes

ÔvÔ lili ÔvÔ 07/02/2014 11:42

C'est parfois très difficile d'être "sans rancune"
On avale, on avale mais certaines choses ne se digèrent pas ou mal !
Un poème sensible
Je t'embrasse

Nina Padilha 07/02/2014 10:45

Pardonner ? Il y a des cultes pour ça.
Je n'oublie rien et je ne pardonne jamais.

eachman 07/02/2014 11:00



Pardonner n'est souvent pas un chois délibéré, Nina. C'est une nature. On en souffre, mais on n'y peut rien!


Bon week-end!



Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens