10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 23:05

   Il fait trés beau!

   On pose sa plume, sa pioche ou son arme et on sort à l'air libre. La beauté du temps apaise les soifs et aténue les animosités... mais elle reveille l'instinct du chasseur. Il est plein de choses qu'il n'est pas toujours possible d'avoir et sans lesquelles la beauté du temps est vaine!

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 23:05

  Chacun dans cette vie cherche quelque chose. Certains cherchent une vocation, d'autres une ame soeur, d'autres la consecration, d'autres encore la gloire, la fortune, le pouvoir, l'epanouissement...

  Pour d'autres c'est meme une recherche plus laborieuse, digne de compassion: gagner sa vie et celle de sa famille...ce qui n'est pas une mince affaire! Et la encore, bien que deplorable puisque desormais une gageure pour la majorite, elle reste moins pathetique que celle a laquelle s'adonnent des etres comme moi, par ces temps de degenerescence...ces temps de...qui ne dit pas son nom,  une race desormais inutiles dans un pays qui a jure de laminer la jugeote pour le triomphe de l'instinct: la recherche de la raison d'etre meme des intellectuels!

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
30 octobre 2006 1 30 /10 /octobre /2006 23:05

 AIMER...C'est d'abord donner son coeur, pas le vendre ou le monnayer! ...Puis donner de soi-même au quotidien!

 Pour la femme, c'est de voir d'abord d'où vient l'élu pas où il est arrivé!

Un homme de mauvaise extraction, à qui la fortune a souri tout à coup, est capable de décrocher la lune l'éspace d'un éffort de conquête, pour l'écraser ensuite, une fois son but atteint, sur le tête de sa moitié(ou plutôt sa partie négligeable!)...Il decouvre tout à coup que l'argent vient à bout de presque toutes les frustrations...et même s'il n'est pas du genre à jeter madame avec l'eau de la lessive régulière qu'elle subit, il peut multiplier les souffre-douleurs en multipliant les épouses...

 ...ELLE, de son côté, doit essayer de voir(dans la mesure du possible) qui est la famille du prétendant et comment elle vit...quels rapports entretiennent ses membres, et comment le père enrichi traite la mère...LE NOMBRE DE GROSSES VOITURES, DE VILLAS OU AUTRES SIGNES EXTERIEURS DE RICHESSE, DOIVENT VENIR EN DERNIER LIEU!

  Il en est de même pour l'homme. Il ne doit pas viser la richesse du beau père; car il risque d'en devenir le larbin...La fille, son caractère, son éducation et son amour doivent compter beaucoup plus!

 On dit chez nous que les plats ordinaires chez la femme de bonne extraction,ont un gout de foie gras...et le foie gras des mains d'une fille quelconque a un gout de plat ordinaire

  Les drames et les divorces de plus en plus nombreux ,qui se déroulent ces derniers temps sous nos yeux du fait du nivellement à la base(une adorable créature de ma connaissance, a été recemment avilie et humiliée par une non-entité avant d'être répudiée), m'ont poussé à commettre cet article. Je m'excuse, si cela peut heurter certains!

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
11 octobre 2006 3 11 /10 /octobre /2006 22:05

  L'amour est le seul catalyseur á meme de transformer  les tourmentes et élans affectifs des rêveurs en caresses verbales, exorcisant ainsi le dévastateur "trop plein" de tendresse refoulée...

  l'amour est une poésie en gestation et a ce titre la délivrance peut être une sublime progéniture ou un hideux rejeton. Dans les deux cas de figure il n'en est pas moins grand, car même repoussant aux yeux d'autrui, au corps défendant des procréateurs, il est merveille pour la vie et pour les siens.

 

 

  La poésie exalte ce qu'íl y a de plus noble en nous: les sentiments!

 

 

  Que ces sentiments soient porteurs ou négatifs, ils doivent s'exprimer, et la façon la plus gratifiante et moins nocive de les exprimer reste la poésie...Mais le poète est une entité en voie d'extinction qui mériterait de faire partie des espèces protégées!

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
8 octobre 2006 7 08 /10 /octobre /2006 22:05

   Ce qu'il y a de bien avec les saisons agonisantes c'est qu'elles creent l'illusion du renouveau. Le recommencement de queque chose. La fin de l'ete... cet ete peu reluisant chez nous, outre le fait d'annoncer une rentree scolaire et administrative qui se fait prier, relance sous nos cieux l'espoir de voir nos responsables tortionnaires revenir a de plus nobles sentiments et nous restituer le cadre de vie qu'on merite ou se demettre dignement, avec le geste noble de celui qui reconnait que les freles epaules ne sont pas faites pour les immenses entreprises. Mais pour cela il faut de la dignite! ... La dignite...Ce mot galvaude, ouvre des plaies qui dictent le silence...le mutisme de l'impuissance! 

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
25 septembre 2006 1 25 /09 /septembre /2006 22:05

   "Remplir d'etoiles un corps qui tremble"(J.Brel...encore et toujours) doit etre la quete de toutes personnes tendres et genéreuses!

   Qu'on tremble de froid, de peur ou de désir frustré cela revient au meme! ...Pour peu qu'il y ait des ames charitables qui ont a coeur de soulager et se soulager les corps les coeurs et les consciences..!

   ...En ce mois du tout possible!

                                 Saha syamkoum! 

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
22 septembre 2006 5 22 /09 /septembre /2006 22:05

   Un homme qui lit en vaut deux!

   Je crois qu’à part les publications à sensation, les livres à caractère religieux ou politique et certains journaux, on a cessé de lire chez nous.

   Il est bien loin le temps où malgré les vaches maigres, on se ruait sur les nouvelles parutions – bandes dessinées pour les jeunes, romans policiers pour certains et grande littérature pour d’autres – et les foires du livre ! Pour les plus démunis, il y avait toujours les magazines et livres d’occasion. Les livres étaient si bon marché que presque tout le monde pouvait se les permettre. Le soutien des prix avait au moins ça de bon : il mettait la lecture à la portée de tous !

  Aujourd’hui les choses ont changés. Le temps est à la conspiration par les prix, le mauvais exemple et la reconversion des librairies en fast-food et magasins de produits de mauvaise facture. Allah youltof bina !

 

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
20 septembre 2006 3 20 /09 /septembre /2006 22:05

   Il est de notoriété publique que ceux parmi nos sentiments qui ne prennent pas de l'ampleur avec le temps s'érodent et periclitent inévitablement au fil des ans. La constance dans l'ordre naturel des choses est denrée trés rare.

  ...La vigueur, la beauté et la santé n'échappent pas à cette règle. Il est donc pathétique de constater que même la flamme de l'amour perd de son ardeur, chez bon nombre de couples, au fur et à mesure que l'enveloppe charnelle perd de sa superbe...et au moment où le(la) compagnon(compagne)...l'ami(e), le conjoint, victimes de l'outrage du temps a le plus besoin de preuves d'affection et d'amour...besoin d'être rassuré(e)... il se heurte au doute, au désamour et à la tièdeur des rapports... Nous sommes peu de choses!

   

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 22:05

   

   Le monde a atteint une densité de vie telle qu’il est devenu quasi impossible de coexister sans étincelles au moindre frottement. Nous vivons tous avec les nerfs à vif et la tolérance à zéro. Même les états majors du culte (temples, églises et mosquées) jadis connus pour leurs hypocrites sens de la mesure et leur prudence, et les politiciens des grandes et moins grandes puissances, mettent à présent les pieds dans le plat plus souvent qu’à leurs tours (dernier en date dans la gaffe SSté le Pape).

 

   L’environnement, les ressources, l’espace de vie et les nerfs ploient et cèdent sous la demande et le nombre. On n’arrive plus à se supporter durablement. A la moindre contrariété on éclate, à des degrés divers allant du plus bénin au plus grave en fonction de la hiérarchie individuelle ou collective et de la puissance de la partie contrariée.

 

   Vu le risque que les diverses forces en présence font peser sur notre désormais étroit espace ambiant, il conviendrait à l’avenir de garder pour soi toute idée, point de vue, déclaration, propos, conviction, prêche ou rodomontade susceptible par sa charge politique, idéologique, confessionnelle, raciale ou autre de mettre le feu aux poudres.

 

   Nombreux sont les problèmes qu’on pourrait s’éviter rien qu’en s’en tenant à la moyenne règle d’or qui consiste à s’abstenir une fois sur deux de la ramener chaque fois qu’on a la faiblesse de croire que c’est par autrui qu’arrive le scandale !

 

 

 

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
5 septembre 2006 2 05 /09 /septembre /2006 22:05

   Il est vrai que nous sommes à l’ère du gaspillage et de la consommation effrénée, mais la plus précieuse richesse que nous dilapidons sans compter, souvent faute de trouver à la placer, c’est bien la tendresse.

 

   Combien êtes vous, qui caché derrière un livre, dans une chambre d’hôtel, derrière un Nième verre, sous les draps à une heure très tardive (l’heure de vivre !) comme pour fuir la peine à atteindre la plénitude, ou baillant aux corneilles dans un jardin publique (si vous avez la chance d’en trouver un qui s’y prête), ou ailleurs…à déborder de tendresse, à vous consumer faute de consommer ce noble et vital sentiment ?

 

   Et pourtant, tout autant que vous, d’autres âmes nobles donneraient cher pour puiser à cette source, mais dépérissent dans leurs coins, dans l’anonymat des froides mégapoles, faute de trébucher sur les féconds cœurs tendres avant que ces derniers ne trépassent noyés par leur trop plein d’amour et de tendresse…

 

        

 

 

 

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens