17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 22:10

1460967_609087729126863_1775287611_n.jpg

 

Si j'étais moins timide, face à tes yeux de biche,

Les propos moins vides, le verbe plus riche ;

Si j'avais le courage de mes ambitions,

Un peu plus de rage, contre ma condition ;

Si au lieu de pleurer, le soir, quand vient la nuit,

Ta présence désirée, le lâche que je suis

Relevait le regard, pour affronter le tiens,

Et, un peu plus bavard, te confiait son chagrin ;

Si tu pouvais lire dans ma mine défaite

Ce que je n'ai pu dire de ces phrases prêtes

Que je met des heures parfois à préparer,

étouffées par ma peur, quand je te rencontrais ;

Si les rêves que j'ai, pour nous, les yeux ouverts,

Et tous les chauds projets nourris pour nos hivers,

Pouvaient être traduits en phrases éloquentes,

Mes mots auraient produit l'amour qui me hante,

Et ma langue libérée, aurait enfin pu dire

Combien, mon adorée, pour toi j'ai dû souffrir !

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

sabine 21/01/2014 08:39

La timidité a son éloquence, de doux secrets enfouis à découvrir........Elle a un visage d'enfant et le charme fou de la brume !

Bisous : sabine.

ÔvÔ lili ÔvÔ 18/01/2014 13:30

Touchant ! peut-être que ton adorée a su lire dans ta timidité (sourire) mais qu'elle attend que ta langue se libère
bisous bisous

flipperine 18/01/2014 11:41

dans la vie il faut oser et si tu ne sais pas le dire écris le

PARADISALIA 18/01/2014 11:19

Une déclaration qui en dit long sur ces intentions...Mais le pas semble difficile quand on est timide...Ravie de te lire Bises Eachman et bon samedi

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens