8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 18:16
MOURIR, OUI, MAIS D'AIMER

Un papillon un jour s'éprit

D'une belle petite luciole,

Vue à la tombée de la nuit,

Traînant une lueur drôle.

Elle était venue se poser

A un pas de sa cachette ;

Son esprit ne pouvait oser,

Mais son cœur était en fête.

Cette voisine, si discrète

A la lumière crue du jour,

La nuit, fait tourner les têtes

Et vaut qu'on fasse le détour.

Mais une lumière aussi belle,

Ne cache-t-elle pas un feu

Qui pourrait brûler ses ailes,

Ou même aveugler ses yeux ?

N'y aurait-il pas de danger

A la rejoindre dans sa couche ?

Quelle belle fin, d'être mangé

Par une aussi belle bouche !

Partager cet article

Repost 0
Published by eachman
commenter cet article

commentaires

flipperine 10/09/2015 18:13

que c'est joli

ÔvÔ LILI ÔvÔ 09/09/2015 09:58

Un peu mante religieuse ta luciole (sourire) un poème attendrissant !
Mourir d'aimer, (souvenir de jeunesse 1971) une belle chanson et un film émouvant que j'ai regardé maintes fois.
gros bisous

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens