9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 23:04

   Toi qui par cette nuit froide, a les pieds gelés et le coeur las d'attendre l'ame soeur...Toi qui déborde de tendresse contenue par défaut...Toi dont les yeux sont secs d'avoir trop pleuré...Toi qui rêve de retrouver la paix entre des bras bienveillants...Toi qui n'en peux plus d'être seul(e) dans ta couche...Toi qui pense que la vie est injuste...Oui elle l'est souvent pour ceux qui ne meritent pas l'adversité, mais ne pleure pas car les vents peuvent tourner au moment où l'on s'y attend le moins...et aprés tout, n'oublie pas qu'à part la santé, l'important c'est tout de même la rose ( que tu es) ! ...Demain il fera jour! ...Un autre jour!

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 23:04

   Bien qu'assez en avance sur les ambitions des autres, je me surprend parfois a trainer bien loin derriere celles que j'ai faites miennes. Je suis en retard de quelques lectures, de quelques années sur une retraite que je souhaitais trés précoce, de quelques exercices physiques, de quelques conquetes, de quelques voyages, de quelques publications, de quelques coups de gueule, de quelques soulageantes vérités assenées a quelques hypocrites acquaintances, de quelques élans de tendresse envers ceux a qui je tiens, de quelques audacieuses ruptures avec mes pesanteurs, de quelques sacrifices au profit des idéaux et des idées a contre-courant du politiquement correct... Je n'ai pas autant aimé que je l'aurais souhaité, pas autant contesté que le voudrait ma nature rebelle, pas autant revé que le voudrait mon ame de poete, pas aussi souvent tendu la main que l'exigeait la condition pitoyable de ce monde, pas assez ri, pas assez marché en quete de moi-meme, pas assez pleuré ce que j'aurais pu...aurais du faire, pas assez defendu ceux que je jugeai en droit de l'etre, pas assez frappé sur la table ni assez donné libre cours a la tendresse...

  J'ai souvent sacrifié la rose au parfum, l'envie de crier au convenable silence, l'envie de fuir a celle d'écouter patiemment la voix de la deraison...Combien de vies faudrait-il aux pauvres mortels que nous sommes, pour apprendre a etre en conformité avec ce qu'il aimeraient tant etre?... 

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 22:04

   L'article precedent m'a ete inspire' par un monsieur que j'ai croise' recemment a la sortie d'un tribunal ou j' accompagnais une vieille voisine, victime d'un locataire indelicat.

   Un monsieur d'allure fort respectable, la quarantaine a peine, victime peut-etre d'un abus administratif ou d'un jugement trop severe, franchissait la porte au moment ou je poussai devant moi la dame en question. Il avait le visage transfigure' par l'emotion, les yeux embues et le pas incertain. Mes yeux croiserent les siens et, la sensation d'etre observe' doublee' de l'effet de quelques milliers d'annees de conditionnement, le firent se dresser de tout son long, ramasser sa dignite' de male a l'epreuve de l'adversite' et ebaucher un sourire, l'air de dire que tout allait bien...qu'il ne fallait pas se fier aux apparences! Pleurer? Ca ne va pas, non?!

   Mais quel mal y aurait-il a pleurer un bon coup, si le coeur vous en dit et si cela peut contribuer a alleger l'impact des flagelles du sort? Pourquoi un homme ne devrait-il pas pleurer? Il pourrait le faire en cachette, si cela le gene. Il a bien pleure' etant enfant et connait le bien que cela peut faire... Peut-etre que si les hommes donnaient un peu plus libre cours a leurs emotions, il y aurait moins de monstres dans nos rues et dans nos vies. Le refoulement, y compris des larmes, peut avoir un effet tres nefaste sur notre comportement...En tous cas, en ce qui me concerne, je ferais plus confiance a quelqu'un qui est sincere dans l'emotion, qu'a celui qui cache les attributs de la nature derriere une mine de composition...Je dirais meme plus : ceux qui ne savent ou ne peuvent plus pleurer seront plus aptes a faire pleurer autrui! Quand on est dur avec soi-meme, on l'est davantage avec les autres!

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 22:04

   Rien n'est plus important qu'une rose,

   Pour un regard sensible à la beauté,

   Il suffit parfois de peu de choses

   pour qu'on retrouve sa sérénité .  (Eachman)

     Toi qui marches dans le vent
Seul dans la trop grande ville
Avec le cafard tranquille du passant
Toi qu'elle a laissé tomber
Pour courir vers d'autres lunes
Pour courir d'autres fortunes
L'important...

L'important c'est la rose
L'important c'est la rose
L'important c'est la rose
Crois-moi

Toi qui cherches quelque argent
Pour te boucler la semaine
Dans la ville tu promènes ton ballant
Cascadeur, soleil couchant
Tu passes devant les banques
Si tu n'es que saltimbanque
L'important...

L'important c'est la rose
L'important c'est la rose
L'important c'est la rose
Crois-moi

Toi, petit, que tes parents
Ont laissé seul sur la terre
Petit oiseau sans lumière, sans printemps
Dans ta veste de drap blanc
Il fait froid comme en Bohème
T'as le cœur comme en carême
Et pourtant...

L'important c'est la rose
L'important c'est la rose
L'important c'est la rose
Crois-moi

Toi pour qui, donnant-donnant
J'ai chanté ces quelques lignes
Comme pour te faire un signe en passant
Dis à ton tour maintenant
Que la vie n'a d'importance
Que par une fleur qui danse
Sur le temps...

L'important c'est la rose
L'important c'est la rose
L'important c'est la rose
Crois-moi                            GILBERT BECAUD

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 22:04

   Dans son desert affectif, il egrenait inlassablement les fines particules de sable. Il n'avait fait que le faire durant plus de deux decennies...et le temps passait inexorablement. Chaque insignifiante poignée de sable lancée au visage de l'adversité, emportait avec elle de precieuses heures d'une vie trop calme. Il épuisait ainsi progressivement, au fil des poignées d'années mortes, le tas de sable qui était son lot. Il restait pourtant assez jeune pour aimer la vie et suffisamment vieux pour comprendre qu'il approchait du temps où il allait cesser d'^etre encore temps. Dans son monde réel immédiat, il peinait à trouver son ame soeur. La betise prenait possession des etres et des choses. L'espace et le temps se conjugaient desormais hors grammaire. Il baladait sa beauté interieure dans un milieu qui n'avait plus d'acception pour une telle qualité. Seule la beauté certaine de sa séduisante enveloppe charnelle attirait l'autre...mais cet autre lui était devenu méconnaissable. l'humanoide qu'autrui était devenu, n'avait presque rien gardé de ces bonnes vieilles qualités aptes à faire vibrer les coeurs. Les ames semblaient s'etre entendues pour ne plus jamais etre soeurs. Etait-il condamné à errer seul dans ce désert sidéral, comptant jusqu'aux derniers grains du sable de ses précieux jours?

   Il se connecta et essaya de trouver la solution...le refuge dans le monde virtuel. Il n'avait jamais visité la planete du chatt. A peine identifié, il cliqua sur le premier pseudo qui accrocha son regard: "la fleur".

  - Salut, jolie plante! écrivit-il.

  - Rak ghalatt 3omri, je sui pa blonte je sui brune...

  Il ferma la page et courrut se refugier sur google, à la recherche de...rien!

  Il se leva et alla balader son desespoir loin de la foule...  

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
5 septembre 2007 3 05 /09 /septembre /2007 22:04

   Bien que bien entouré, si on ne trouve pas son compte on est bien seul. Se sentir seul parmi la foule est déjá assez triste, se sentir seul parmi les siens c'est pathetique. Il faut de tout pour combler un etre, remplir un quotidien, fermer la porte aux spectres des années mortes et rechauffer un coeur en mal de mouvement et de mélodie! Faute d'alternative, je m'allonge et je laisse venir.

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 22:04

   Les vacances sont finies et avec elles l'euphorie qui s'était installée le  temps d'une agréable parenthese! ... Et on efface tout pour recommencer a zéro le revu et corrigé auquel on aurait tant aimé tourner le dos durablement! Elles sont bien loin les nouvelles tetes avenantes, croisées l'espace de quelques semaines. Bonjour les experts de la gueule, de la triche et de l'opportunité! En trés peu de temps on est passés maitres dans l'art d'exister sans etre, se cottoyer sans se reconnaitre, se hair sans le paraitre...On traverse, pour ainsi dire, notre quotidien avec l'indifference de ceux pour lesquels plus rien n'a de l'importance. La cordialité, l'amabilité, la courtoisie, la solidarité, la convivialité, la prévenance, l'altruisme...Le sourire...tout cela fait partie d'un proche passé dont nous sommes tout a coup devenus amnésiques. Je me dis parfois que tout cela est probablement du a l'oubli de la lecture. Non seulement beaucoup d'entre nous semblent avoir oublié le plaisir que peut apporter un bon livre, mais en plus il n'ont meme plus la force d'orienter leurs cadets vers cet outil de structuration de l'esprit! On peut perdre de vue certaines valeurs essentielles, mais la lecture peut contribuer a les rappeler, ou a les faire connaitre, si jamais on ne les a pas encore croisées. L'education est peut etre a refaire chez nous, pour nous tous, aussi bien ceux qui savent et font de la retention en se repliant sur eux memes, que ceux qui ne savent pas mais croient tout savoir! 

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
23 août 2007 4 23 /08 /août /2007 22:04

   Encore un automne...Un de plus!

    Il pleut sur la ruelle de ma mélancholie. Le ciel que j'invoque à mes moments de déroute, pleure sur la lumière perdue de mon été toride. J'aborde sceptique cet automne qui avance à tatons, sachant que l'on ne peut se fier à un messager qui annonce l'hiver. Un peu de neige commence à maculer mon dôme obscur, mais le souvenir tenace de mes printemps et hivers tumultueux continue à éclairer ma tête. Je n'ai pas hâte de prendre les couleurs du temps. Je préfère nager à contre courant et tourner le dos aux futurs pieds de nez. Je compte les gouttes qui ruissellent sur les panneaux de ma baie vitrée et attends patiemment que l'orage passe! Demain il fera beau dans ma tête!

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
12 août 2007 7 12 /08 /août /2007 22:04

    Jamais dire "je t'aime" à une fille n'a été aussi facile qu'en ces derniers temps! Ce mot, lourd de conséquences, est balancé par n'importe qui à la première venue dès que l'instinct charnel est en éveil. Peut importe l'apres "bagatelle". L'essentiel étant de copuler! Pour le reste: les principes, les sentiments, l'honnêteté, la morale... tout ça compte pour du beurre. L'éducation, qui doit commencer à la maison et qui apprend le respect de soi, d'autrui et de la parole, n'a pas droit au chapitre. Les geniteurs eux mêmes ignorent souvent ce que cela veut dire par ces temps ingrats. Il n'est  pas condamnable de repondre aux appels de son instinct, mais cela ne doit en aucun cas se faire au dépens de morale. Mentir pour aboutir à ses fins est hideux. Les filles assez fleurs bleues pour croire aux propos sirupeux, même emballés dans un style de demeurés( c'est tout ce qu'il reste de nos jours!), doivent se méfier de ceux qui ont le "je t'aime" facile. Les coups de foudre sont difficilement reconnaissables d'entre les coups de chaleur dus à la "floraison des lauriers"(saison des amours). A chaque fois qu'un farfelu gominé, vêtu des fringues empruntés aux copains ou achetés grace au fric du père, qui ne comprend pas la moitié du sens réel des boniments qu'il débite à celle que son look attire, use de ces expressions trop sérieuses pour aterrir dans son irresponsable bouche, méfiez-vous. Il est trés comprehensible qu'un garçon soit sensible à son corps en mal d'exultation mais ce qui l'est moins, c'est la malhonnêteté. Mentir à une fleur encore assez naïve  pour croire pareilles vannes, pour aboutir à ses fins, est un comportement déplorable! Chaque fois que vous êtes approchées par ce genre de zigs écoutez d'abord la raison. Ne pensez à vos coeurs qu'ulterieurement. Aprés tout "l'amour" c'est la cerise sur le gateau, une fois que toutes les conditions objectives sont remplies. Cela dit, les filles futées savent pertinement que ce qu'on appelle pompeusement "Amour", n'est rien d'autre que "l'harmonie" qui se dégage de deux coeurs à qui il arrive de battre au diapason l'un de l'autre! ...Je ne crois pas qu'il puisse y avoir quoi que ce soit d'harmonieux chez quelqu'un qui declare aimer tout ce qui bouge!( Autant je suis sensible à la convergence des sens autant la malhonnêteté me debecte...)j'ai maintes fois surpris ce genre de déclarations legères, en passant à proximité de hitistes embusqués aux coins de rues. D'ailleurs, ils ne disent plus on va "draguer" mais "netbellaw" ! 

 

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 22:05

   Au gré de mes habituelles promenades, j'entrevis un visage familier a travers les vitres baissées d'un voiture garée non loin d'un marché. Il s'agissait d'une ancienne camarade de classe qui en faisait se retourner sur son passage plus d'un, du temps oú les fleurs pouvaient encore s'épanouir. Elle n'était que l'ombre de ce qu'elle fut! Bien que du meme age que moi elle paraissait dix années de plus. Je suis allé vers elle mais je me rendis compte a la derniere minute de sa gene. Je me contentai alors de la saluer á distance. Je me dis, en voyant la tronche du gars qui était venu peu aprés s'installer derriere le volant, que les fleurs ne déperissent qui si on les néglige...si on leur marche dessus! ...Et ce gars avait tout l'air du genre de parvenus qui aimeraient se voir laver les pieds par leurs compagnes, en plus des diverses servitudes inherentes á l'ecrasante vie conjugale chez nous( sauf exceptions).

  Voila ce que cela peut donner lorsqu'on laisse...

  PLANTER UNE ROSE DANS UN MAUVAIS JARDIN...

  TRAITER COMME PROSE UN EXCELLENT QUATRAIN...

  UNE PORTE CLOSE SUR UN BIJOU DIVIN

  Malheur á qui ose

 TRAITER LA GRACE AVEC DÉDAIN!

Repost 0
Published by eachman - dans eachman
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Eachman:
  • Le blog de Eachman:
  • : RIEN DE CE QUE JE POSTE SUR CE BLOG N'EST PERSONNEL OU AUTOBIOGRAPHIQUE. CES POEMES SONT LE FRUIT DE L'OBSERVATION ET DE L'EMPATHIE...
  • Contact

Recherche

Liens